lundi 20 septembre 2010

21 septembre 2010 : journée internationale de la Paix

Par Michel Cibot, Délégué général de l’AFCDRP, DGS de Malakoff. Texte précédemment publié en page d'accueil du site afcdrp.com

Le 21 septembre est devenu en quelques années un point de repère important sur nos calendriers. Les ONG, les associations et les collectivités locales sont maintenant nombreuses à organiser chaque année toutes sortes d’initiatives pour animer le débat public sur la Paix. Des exemples sont présentés ici-même.

Les collectivités réunies au sein du réseau AFCDRP/Mayors for Peace se sont engagées quant à elles dans des programmes qui ont souvent la particularité de se dérouler non plus sur une seule journée mais sur plusieurs jours ou plusieurs semaines autour du 21 septembre, voire plusieurs mois quand la notion de culture de paix pénètre bien l’activité quotidienne des services. L’AFCDRP propose ainsi de mettre en place des PLACP (Programmes Locaux d’Action pour une Culture de la Paix).

Ces outils relèvent de techniques de management reposant sur :
  • la prévention et la gestion des conflits par une communication globale bienveillante ;
  • une approche nouvelle des relations au travail et de la manière d’assumer et faire assumer des responsabilités ;
  • la synergie des actions (par exemple, tendre vers une intégration des questions de protection de l’environnement et d’action pour la paix), le décloisonnement, la transversalité concrète ;
  • une approche globale des questions financières (par exemple, depuis 10 ans, la dépense militaire a cru de façon déraisonnable et irrationnelle… Cela relève aussi de la responsabilité des citoyens donc des collectivités territoriales…).
Autant de thématiques à travailler et perfectionner ensemble, grâce à l’effet réseau.

Aujourd’hui plus de 4100 collectivités dans 144 pays font entrer ces nouveaux paradigmes dans leur gestion. Cette année 2010 marquera une étape forte de ces processus. S.E. Ban Ki-moon a souligné aux Nations Unies le 4 mai 2010 la grande importance de cette action locale. Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont donné des signes forts en participant aux 65èmes cérémonies commémoratives d’Hiroshima et de Nagasaki.
N’hésitons pas à inscrire ces avancées au palmarès de notre travail patient.

Cette année, les Nations Unies nous interpellent : Que faites-vous, VOUS, pour le progrès de la paix ? Soyons nombreux à répondre que nous nous employons quotidiennement à développer le réseau AFCDRP / Mayors for Peace à travers de véritables projets de services (PLACP) pour l’émergence d’une culture de la paix et du vivre ensemble avec les habitants de nos collectivités. Et nous constaterons encore des progrès !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire