mardi 11 septembre 2012

Édito de rentrée

Par Michel Cibot, Délégué général de l’AFCDRP.

Première rentrée après une longue séquence électorale suivie de congés bien mérités…

Dernière rentrée avant le nouveau marathon électoral de 2014.

Cette période est propice aux réflexions stratégiques et à l’élaboration de nouvelles bases d’action en bonne adéquation avec le monde réel.

Dans ce monde réel, la présence forte des armes nucléaires vient plus souvent en débat mais nous restons loin du compte !

Le travail de l’AFCDRP, maintenant activement et concrètement soutenu par le maire de Cordes-sur-Ciel (Tarn), ancien ministre de la défense… Paul Quilès… démontre son utilité profonde.

Un collectif d’intellectuels, avec Stéphane Hessel, nous alerte clairement : « Le monde n’a plus de temps à perdre » (Editions LLL – Les Liens qui Libèrent).

Il est réconfortant pour un réseau comme le nôtre de voir s’élargir le cercle des acteurs. Nous comptons maintenant plus de 5400 collectivités membres dans 154 pays et les actions mises en œuvre se multiplient.

En France, plusieurs membres de l’AFCDRP ont programmé des initiatives autour du livre « Nucléaire, un mensonge français », dont la ville d’Aubagne qui accueillera, dans le cadre de la semaine de la paix, une conférence de Paul Quilès, en présence d’Anaïz Parfait (Global Zero) et de Jean-Marie Collin (PNND France).

L’an dernier, à la même époque, 7 collectivités accueillaient les jeunes musiciens du Hiroshima Junior Marimba Ensemble. Cette année, Mme Hama, survivante d’Hiroshima, visite Angers, Vaulx-en-Velin et Carrières-sous-Poissy. Elle ira aussi à Nice.

Les 20 et 21 septembre, Dijon accueille, organisé par l’Université de Bourgogne, un grand colloque international de droit constitutionnel sur le thème "Paix et constitutions".

L’AFCDRP sera présente à travers le Pr. Nishimura, ancien Doyen de la faculté de droit de l’Université d’Hiroshima. Nous présenterons également l’exposition "La Bombe A et l’Humanité". Nous avons par ailleurs permis la participation de Frederico Mayor grâce à nos liens avec l’UNESCO.

La ville de Vitry-sur-Seine a lancé quant à elle un beau projet : "La mémoire debout", décliné en plusieurs outils culturels (Opéra de pierre audiovisuel, exposition, livre) pour le 100ème anniversaire du début de la guerre de 14. Vous pouvez vous y associer *.

Également pour les 100 ans de la 1ère guerre, Paul Quilès et Claude Moreau (metteur en scène du grand spectacle « Ils ont tués Jaurès ») proposent un nouveau travail : "Jaurès, la voix de la paix"*.

La ville de Malakoff, dans le cadre de Paris Métropole, a commencé les premières formations sur le thème « Cultiver la paix pour vivre ensemble » (culture de la paix et gestion locale). Le Programme Local d’Action pour une Culture de la Paix (Malakoff cultive la Paix) durera cette année près d’un mois (site de la ville de Malakoff).

Conclusion : beaucoup de travail… Pour le mener à bien, nous devons travailler ensemble, développer l’AFCDRP, produire des outils. Le dossier « Paix » devient de plus en plus utile à la gestion locale. 

*Pour plus d’informations, contacter l’AFCDRP/Maires pour la Paix France.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire