lundi 29 octobre 2007

Nos villes ne sont pas des cibles

Campagne à l’initiative du réseau mondial Mayors for Peace.

Depuis 60 ans, les Etats dotés de l’arme nucléaire menacent les villes d’incinération comme si des millions de morts était un dommage collatéral regrettable mais acceptable au regard des combats titanesques menés au nom des idéologies et du contrôle des ressources. Après la seconde guerre mondiale et pendant l’ère de terreur nucléaire connue sous le nom de Guerre Froide, l’idée de réduire en cendres les villes, toujours illégale et immorale, était considérée comme acceptable. Aujourd’hui les pouvoirs nucléaires font des milliards de dollars de bénéfices grâce à leur secteur nucléaire.
La famille humaine est confrontée à des problèmes environnementaux dont la résolution requerra une coopération internationale intensive, et la plus urgente des priorités pour les gouvernements est d’empêcher que les armes nucléaires tombent entre les mains des terroristes, que la menace nucléaire ne dissuade pas.

Il n’y a plus aucune justification à tenir les villes en otages et maintenir la menace d’annihilation de populations entières. C’est pourquoi Mayors for Peace offre une assistance organisationnelle à tout membre souhaitant souscrire à tout ou partie des engagements ci-dessous :

1) Rechercher les gouvernements disposant de l’arme nucléaire et susceptibles de prendre votre ville pour cible.

2) Contacter les gouvernements nationaux identifiés et leur demander l’assurance que votre ville n’est (et a fortiori ne sera) pas prise pour cible. La réponse « Nous ne confirmons ni n’infirmons » n’est pas suffisante, elle appelle à l’accentuation des efforts pour obtenir de vrais engagements.

3) Organiser ou rejoindre des délégations pour rendre personnellement visite aux gouvernements nationaux et demander à ce que votre ville (ainsi que n’importe quelle ville) soit exclue des cibles potentielles.

4) Adopter par décision du maire ou du conseil municipal, la proclamation ci-dessous.

Cette campagne participe de la campagne Vision 2020 de Mayors for Peace visant à l’élimination de toutes les armes nucléaires d’ici à 2020. L’action des maires pour la défense de leurs propres citoyens contre la menace nucléaire ne saurait être interprétée comme une autorisation implicite d’utiliser les armes nucléaires sur d’autres cibles. Au contraire : ils formulent une demande spécifique au nom de leur ville pour mettre en lumière le fait que les armes nucléaires visent des agglomérations entières. Notre intention est de renforcer la large revendication demandant à ce que les nations ne menacent plus d’annihilation aucune ville dans la poursuite de quelque objectif politique ou économique que ce soit.


PROCLAMATION MUNICIPALE

Aux dirigeants des pays dotés de l’arme nucléaire :

Au nom des citoyens de cette ville, nous demandons que l’usage des armes nucléaires contre quelque ville que ce soit et en toutes circonstances soit banni.

Aux dirigeants de tous les pays :

Au nom des enfants de cette ville, nous demandons que l’avènement et le maintien d’un monde sans armes nucléaires soit poursuivi comme un objectif hautement prioritaire.

Aux dirigeants français :

Nous vous demandons de supporter l’action de notre ville et celle de nos collègues en agissant pour la défense du Droit fondamental de survivre dont toutes les villes, tous les citoyens et tous les enfants peuvent se prévaloir.


NOS VILLES NE SONT PAS DES CIBLES
Nos enfants méritent un futur sans armes nucléaires