mercredi 27 octobre 2010

Essais nucléaire subcritique américain : Lettre de prostestation de Mayors for Peace

Suite à la réalisation le 15 septembre dernier du 24ème essai nucléaire subcritique américain, le 1er sous la présidence Obama, le comité exécutif de Mayors for Peace a adressé au Président des États-Unis la lettre de protestation suivante :

J’ai appris que les États-Unis avaient procédé à leur 24ème essai nucléaire subcritique sur le site d’essais du Nevada le 15 septembre.

Les survivants des bombardements atomiques, ainsi que la grande majorité des citoyens du monde, souhaitent l’abolition complète des armes nucléaires. Vous avez éveillé en nous de grands espoirs lors de votre discours de Prague en avril 2009 et vous avez à maintes reprises pris la parole brillamment en faveur d’un monde sans armes nucléaires. En août dernier à peine, l’Ambassadeur Roos est devenu le premier ambassadeur Américain à participer à la Cérémonie du mémorial de la Paix d’Hiroshima. Ainsi, nous avions l’impression que les États-Unis avaient fini par comprendre dans son intégralité notre vœu si cher d’abolir les armes nucléaires.

Lors de la conférence d’examen du TNP en mai dernier, les États parties au Traité, y compris les États dotés, ont décidé par consensus d’engager des actions concrètes en faveur de l’abolition des armes nucléaires. Et pourtant les États-Unis, le pays qui devrait être le fer de lance de cet effort, ont procédé à un test nucléaire subcritique. Nous sommes outragés par le fait que vous piétiniez ainsi les attentes et les espoirs des survivants des bombardements atomiques et de la vaste majorité des citoyens du monde et, au nom des 4 207 villes dans 144 pays et régions qui sont membres de Mayors for Peace, nous protestons vigoureusement.

Un test nucléaire subcritique menant au développement de nouvelles armes nucléaires va à l’encontre de l’esprit du TICEN dont vous travaillez à la ratification.
Nous demandons par la présente que les États-Unis, le leader légitime des efforts pour libérer le monde des armes atomiques, cessent tout expérimentation nucléaire y compris les expérimentations subcritiques ainsi que toute action liée au développement d’armes nucléaires. De plus, nous vous recommandons vivement de visiter dès que possible les villes atomisées, les musées de leurs mémoriaux de la paix et leurs cénotaphes pour les victimes des bombardements nucléaires afin de vous confronter à l’héritage des bombardements nucléaires, de vous rendre compte de la dévastation engendrée par ceux-ci et de comprendre ce que vivent les survivants qui on choisi le chemin de la réconciliation plutôt que celui de la vengeance.

M. le Président, nous vous enjoignons à vous engager pleinement à parvenir à un monde sans armes nucléaires avant qu’il ne soit trop tard.
13 octobre 2010

Conférence exécutive de Mayors for Peace :
Tadatoshi Akiba, Président, Maire d’Hiroshima, Japon
Tomihisa Taue, vice-président, Maire de Nagasaki, Japon
Donald L. Plusquellic, vice-président, Maire d’Akron, USA
Ivan Knez, vice-président, Maire de Biograd na Moru, Croatie
Freddy Thielemans, vice-président, Maire de Bruxelles, Belgique
Matteo Renzi, vice-président, Maire de Florence, Italie
Josep Mayoral i Antigas, vice-président, Maire de Granollers, Espagne
Khder Kareem, vice-président, Maire d’Halabja, Irak
Stephan Weil, vice-président, Maire d’Hannovre, Allemagne
Catherine Margate, vice-présidente, Maire de Malakoff, France
Mark Hackett, vice-président, Maire de Manchester, Royaume Uni
Aldrin L. San Pedro, vice-président, Maire de Muntinlupa, Philippines
Roman Grebennikov, vice-président, Maire de Volgograd, Russie
Robert Harvey, vice-président, Maire de Waitakere, Nouvelle Zélande
Luc Dehaene, vice-président, Maire d’Ypres, Belgique