vendredi 18 novembre 2011

8ème Conférence exécutive de Maires pour la Paix : documents adoptés (2/2)

Voici le communiqué final adopté par la Conférence exécutive réunie à Granollers les 9 et 10 novembre 2011. Vous pouvez lire ci-après le texte intégral de la résolution ou le télécharger en cliquant ICI (format pdf, avec annotations).


Communiqué final
adoptée par la Conférence exécutive de Maires pour la Paix réunie à Granollers (Espagne) le 10 novembre 2011

En septembre 2011, 29 ans après la création de Maires pour la Paix, le nombre de villes membres a dépassé les 5000. A la date de cette Conférence exécutive, nous comptons 5053 villes dans 151 pays et régions et nous continuons à accueillir une à deux villes par jour. Maires pour la Paix est maintenant un réseau mondial qui influence l’opinion publique internationale et la guide en direction de l’abolition des armes nucléaires.

La 8ème Conférence exécutive de Maires pour la Paix s’est déroulée les 9 et 10 novembre 2011 à Granollers (Espagne). Les maires et représentants des villes exécutives qui y ont pris part ont examiné les efforts passés et les prochaines étapes.

Il est demandé aux membres de prendre note que, du fait du temps qui s’est écoulé, il est devenu nécessaire de mettre à jour la Vision 2020. Plus spécifiquement, la date de la conclusion de négociations sur une convention relative aux armes nucléaires a été fixée pour 2015.

En se fondant sur ses délibérations, cette Conférence a défini les priorités suivantes pour parvenir à un monde sans armes nucléaires d’ici 2020 :
  • Mettre en place une pétition populaire mondiale, y compris par voie électronique, portée par toutes les villes membres, qui appellera à des négociations sur une convention relative aux armes nucléaires et qui sera remise aux autorités les plus compétentes. 
  • Publier des lettres de sollicitation et/ou des déclarations appelant à un monde sans armes nucléaires qui seront envoyées aux destinataires appropriés aux moments opportuns et selon des moyens efficaces. 
  • Encourager les villes membres à organiser des activités et à en informer le secrétariat qui les publiera ensuite sur le site Internet et dans ses communiqués de presse pour informer le public et inspirer l’organisation d’activités similaires aux autres villes membres. 
  • Offrir une aide intensifiée en matière de secrétariat et de suivi pour faciliter les activités si nécessaire. Si besoin, le secrétariat facilitera les échanges et les prises de décision des Conférences exécutives au cours des négociations par de la documentation. 

Plan d’action de la campagne Vision 2020 approuvé par la Conférence

Le 6 août 2011, lors de la cérémonie du Mémorial de la Paix d’Hiroshima, le maire d’Hiroshima et président de Maires pour la Paix a déclaré : « nous avons le projet d’accueillir une conférence internationale qui amènera les dirigeants du monde à Hiroshima pour discuter du régime de non-prolifération ». L’association de la campagne Vision 2020 a adopté le plan d’action suivant (voir ci-dessous) afin de s’assurer que la Conférence générale de 2013 sera en mesure de mettre en œuvre les plans et décisions nécessaires pour les deux dernières années de campagne en faveur d’un sommet des dirigeants à Hiroshima en 2015 d’une part, et de faire s’élever la demande publique internationale pour l’adoption d’un plan d’action de la Conférence d’examen du TNP de 2015 réaliste et efficace.

1. Insuffler un sentiment d’urgence et du dynamisme dans le but de convoquer une rencontre de haut niveau rassemblant gouvernements et experts à Hiroshima parallèlement à la 8ème Conférence générale de Maires pour la Paix en août 2013.
Objectifs de cette rencontre de haut niveau :
  • Examiner et promouvoir l’accompagnement du plan d’action de la Conférence d’examen du TNP 2010 
  • Explorer les éléments d’un plan d’action de la Conférence d’examen du TNP 2015 pour y inclure un sommet à Hiroshima plus tard cette même année 
  • Établir des interactions de qualité entre cette rencontre et la Conférence générale
Actions :
  • Les villes pilotes et les directeurs de campagne impliquerons les villes membres dans des actions auprès des gouvernements avec l’aide des chargés de campagne et des ambassadeurs de la campagne Vision 2020
  • Constituer des délégations de maires et mettre en place des actions appelant à l’abolition des armes nucléaires lors des rencontres du Comité préparatoire en 2012 et 2013, avec pour but de suivre le processus d’examen jusqu’à la Conférence d’examen du TNP 2015 
  • Renforcer les liens avec l’Initiative pour la non-prolifération et le désarmement (NPDI), les ZEAN (zones exemptes d’armes nucléaires) et les pays partageant les mêmes vues, ainsi que les Nations Unies 
  • Encourager nos alliés stratégiques à travailler avec nous en direction de ces objectifs
2. Commémorer le seuil des 5000 villes avec une nouvelle exposition disponible pour toutes nos villes membres. Afin de diminuer les coûts de diffusion, l’exposition sera disponible sur Internet sous une forme téléchargeable.
Objectifs de l’exposition :
  • Informer directement plusieurs millions de citoyens sur :
    • L’impact d’une attaque nucléaire sur une ville à partir de la ‘mini’ exposition de Nagasaki afin de montrer la réalité des bombardements atomiques américains de 1945 
    • L’impact d’une guerre nucléaire sur le monde entier comme cela a été souligné par le séminaire de Genève sur la famine nucléaire , afin de démontrer la menace irresponsable que les politiques nucléaires actuelles font peser sur l’humanité
    • Le détournement incessant des ressources des besoins humains et urbains vers les armes nucléaires et les dépenses nucléaires qui leurs sont associées
    • Le rôle que les dirigeants des villes s’efforcent de jouer à travers la campagne Vision 2020 de Maires pour la Paix pour éliminer les armes et déchets nucléaires
    • Les efforts au niveau local pour atteindre les objectifs globaux et les sujets locaux, dont les souffrances résultant du fléau de la guerre
  • De rassembler des signatures pour la pétition de Maires pour la Paix demandant une convention pour l’abolition totale des armes nucléaires d’ici 2020 et de recevoir des contributions publiques à la campagne Vision 2020
  • L’exposition complète sera inaugurée à Vienne (Autriche) en mai 2012 lors du Comité préparatoire de la Conférence d’examen du TNP de 2015
  • Encourager l’utilisation de l’exposition dans les mairies, les parlements, les lieux publics, les écoles et lors des principales conférences qui se tiendront à des dates internationales clés, telles que les 6 et 9 août
  • Mettre à disposition des ressources « additionnelles » incluant : 
    • Du matériel de sensibilisation à la campagne, adaptable à l’usage local
    • Des films pédagogiques qui pourront être projeté simultanément
    • Un manuel pour l’organisation de conférences de presse, de réceptions et d’évènements pour la collecte de fonds
    • Une brochure et un site Internet avec des informations additionnelles
3. Renforcer et élargir les alliances stratégiques avec des organisations telles que Parlementaires pour la non-prolifération et le désarmement nucléaire (PNND), la Croix-Rouge / Croissant-Rouge (CICR), Abolition 2000, ICLEI, IALANA, IPPNW, IPB et d’autres organisations qui travaillent à préserver l’environnement, éradiquer la faim, résoudre les conflits et contestent les priorités déplacées. Inviter les représentants principaux des alliés à participer à la Conférence générale de 2013 dans le but de contribuer au succès de la rencontre de haut-niveau (ces alliances au niveau international n’obligent pas les collectivités membres à collaborer avec les représentants de ces organisations au niveau local).

4. Identifier des célébrités et d’autres leaders d’opinions qui soutiennent la campagne Vision 2020 et les nommer pour qu’ils en deviennent ambassadeurs. Le Secrétariat de la campagne les tiendra informés des activités de Maires pour la Paix et ils promouvront la Vision 2020 à travers leurs propres activités et évènements publics.

8ème Conférence générale de Maires pour la Paix

Maires pour la Paix organisera sa 8ème Conférence générale à Hiroshima en août 2013 pour une durée de trois jours aux alentours du 6 août. En plus des invités identifiés ci-dessus, nous demanderons à des ambassadeurs pour le désarmement et des hauts-fonctionnaires de l’ONU ainsi qu’à des parlementaires de participer. Nous inclurons également des représentants du département d’Hiroshima et des collectivités locales japonaises non-membres.

En 2012, le secrétariat procédera à une enquête auprès des villes membres pour solliciter leur avis et leurs idées sur l’ordre du jour de la Conférence générale et sur les futures orientations de Maires pour la Paix.

L’idée d’organiser une exposition mondiale des villes de paix en conjonction avec la Conférence générale de 2013 a été accueillie par des réactions enthousiastes. Les villes membres pourraient ainsi exposer publiquement des photographies et des informations sur leurs activités liées à la paix dans le parc du Mémorial de la paix d’Hiroshima. Les membres sont encouragés à proposer cela à leurs conseils municipaux et autres instances afin de trouver des idées et d’identifier des sources potentielles de financement, et de rendre compte de ces résultats à la prochaine Assemblée générale en mai 2012. Cette idée sera incluse dans l’enquête mentionnée plus haut.

Autres décisions prises par la Conférence

Maintenant que le nombre d’adhérents de Maires pour la Paix a dépassé les 5000, nous avons discuté de la nécessité de renforcer et d’améliorer les activités de Maires pour la Paix sur le long terme. Les sujets abordés ont inclus une proposition d’organiser les prochaines Conférence exécutives à Hiroshima et Nagasaki ; le partage des coûts opérationnels entre les villes membres ; et l’établissement de bureaux régionaux de Maires pour la Paix – clarifier les rôles, les responsabilités et les modes opératoires.

Afin de promouvoir l’évolution de la quantité vers la qualité et pour renforcer notre assise financière, un comité international de représentants des secrétariats existants et des villes membres se réunira dans un futur proche pour mettre au point une proposition pour la création de structures régionales au sein de Maires pour la Paix, prenant en compte d’un côté le rôle spécifique d’Hiroshima et de Nagasaki et d’autre part les plus de 5000 membres à travers le monde. Parmi ses tâches, le comité élaborera une proposition concrète sur la façon de financer Maires pour la Paix dans le futur et préparera un avant-projet qui sera examiné lors de la prochaine Assemblée générale de mai 2012. Hanovre a proposé d’accueillir la première réunion de ce comité dans un futur proche avec l’aide du secrétariat d’Hiroshima.
La « résolution sur l’abolition des armes nucléaires » adoptée par la Conférence exécutive sera envoyée aux gouvernements des états dotés de l’arme nucléaire, aux états suspectés de développer ou de posséder des armes nucléaires et aux Nations Unies, accompagnée d’une demande de faire tous les efforts possibles pour parvenir à une convention sur les armes nucléaires le plus rapidement possible.

Ce communiqué final et la « résolution sur l’abolition des armes nucléaires » sera envoyée à toutes les villes membres.

10 novembre 2011 
8ème Conférence exécutive de Maires pour la Paix