lundi 26 mars 2012

25 mars : journée de mobilisation à Istres

Message de Daniel Fontaine, président de l’AFCDRP/Maires pour la Paix France, à l'occasion de la journée de mobilisation pour l'abolition des armes atomiques le 25 mars 2012 devant la base d'Istres, dans le cadre de la campagne ICAN.

Chers amis, Vous le savez sans doute, l’AFCDRP est la branche française de Mayors for Peace, l’organisation internationale de villes fondée par les maires d’Hiroshima et Nagasaki voici près de trente ans. 

Aujourd’hui, 130 communes et départements français portent le même combat que les 5136 autres villes du monde qui réclament, au nom de la survie de l’humanité, l’abolition des arsenaux nucléaires. 

Je regrette de ne pas être parmi vous aujourd’hui, mais la paix se cultive au quotidien dans une commune, y compris le dimanche. 

Je souhaite vous apporter tout mon soutien dans votre démonstration, in situ, au moment où la commune d’Aubagne, pour m’avoir permis d’être à vos côtés lors de la dernière conférence de révision du TNP à New-York, a été condamnée par le Tribunal administratif de Marseille. En France, pour la justice administrative, la question du nucléaire militaire n’a semble-t-il pas sa place au plus près des citoyens. Nous avons fait appel de cette décision foncièrement injuste, mais elle montre bien que nul combat, fût-il le plus noble, ne va jamais sans obstacles. Cela, vous le savez aussi bien que moi. 

Soyez-en tout cas sûrs, chers amis pacifistes, de mon entier soutien au nom des villes de paix françaises. 

Daniel Fontaine, maire d’Aubagne