vendredi 3 avril 2009

Message du Maire d'Hiroshima aux membres de l'AFCDRP

A l'occasion de l'Assemblée générale de l'AFCDRP du 3 avril 2009 à l'Hôtel de Ville de Paris, M. Tadatoshi Akiba, maire d'Hiroshima et président de Mayors for Peace, a adressé ce message aux collectivités membres de l'AFCDRP.

C’est un grand honneur de pouvoir transmettre mes salutations aux membres de l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix réunis aujourd’hui en Assemblée générale à Paris.


Il y a 64 ans, Hiroshima a enduré le premier bombardement atomique de l’histoire de l’humanité. Ayant vécu cette expérience, nous avons commencé à diffuser notre appel pour l’abolition des armes nucléaires et l’avènement d’une paix mondiale éternelle. Malgré nos efforts, de vastes arsenaux nucléaires restent en parfait état de fonctionnement – déployés ou aisément disponibles. Le danger d’une reprise de la prolifération et d’une utilisation de ces armes de destruction massive s’intensifie.


Notre vérité, née d’une tragédie et des souffrances du bombardement atomique, est que le seul rôle des armes atomiques est d’être éliminées et que la seule manière de protéger les citoyens d’une attaque nucléaire est d’abolir ces armes totalement. C’est précisément pourquoi le Traité de Non-prolifération et les avis émis par les experts de la Cour internationale de justice énoncent clairement que toutes les nations doivent obligatoirement engager des négociations fondées sur la bonne foi pour parvenir à un désarmement nucléaire complet.


Partout dans le monde, la majorité des pays, des villes et de leurs citoyens appellent à l’élimination des armes nucléaires. Afin de refléter la volonté de cette majorité au sein de la politique internationale, la ville d’Hiroshima, avec Mayors for Peace qui rassemble à ce jour plus de 2 700 membres à travers le monde, a lancé en avril 2008 une nouvelle initiative que nous appelons le Protocole Hiroshima-Nagasaki. Ce protocole appelle à une halte immédiate de toutes les démarches, y compris de la part des états nucléaires, visant à l’obtention ou au déploiement d’armes atomiques, suivi en 2015 d’une interdiction juridique de toute acquisition ou utilisation. Aujourd’hui, notre objectif et l’itinéraire pour l’atteindre étant clairement définis, tout ce dont nous avons besoin est une volonté solide et une capacité à agir pour préserver le futur de nos enfants.


Ainsi que le montrent les récents mouvements contre les bombes à sous munitions ou le réchauffement climatique, le 21ème siècle est une époque où les problèmes peuvent être réglés par les villes et leurs citoyens. C’est pourquoi l’Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix, exprimant son désir de paix, est d’une telle importance. Par la présente, j’exprime mon plus profond respect pour vos activités. La ville d’Hiroshima espère que vous continuerez à travailler avec nous pour l’abolition des armes nucléaires et pour une paix mondiale sincère et durable.


En conclusion, veuillez accepter mes meilleurs vœux de succès pour votre Assemblée générale, ainsi que mes vœux de bonne santé et de bonheur à l’ensemble des participants.


Tadatoshi Akiba
Maire
Ville d’Hiroshima
3 avril 2009

Retrouvez ce texte au format pdf sur afcdrp.com